FRANCE MUSIQUE  7 avril 2021 par 

Centre-Val de Loire : un appel lancé pour créer un orchestre régional d’enfants

 

A l’initiative du projet, l’association « Petites Mains Symphoniques ». Entretien avec son fondateur, Éric du Faÿ, qui souhaite d’ici 5 ans créer un orchestre d’enfants « dans chaque région de France ».

En Centre-Val de Loire, un appel est lancé aux jeunes musiciens âgés de 6 à 17 ans. Objectif : créer le premier ensemble régional de l’association Petites Mains Symphoniques, fondée il y a quinze ans. Une centaine d’enfants et d’adolescents seront retenus au terme d’auditions qui se déroulent en ligne – épidémie de Covid-19 oblige – avant de se produire sur scène en juillet, si les conditions sanitaires le permettent. Quelques questions à Éric du Faÿ, président-fondateur de l’association.

Vous lancez donc un appel aux 6-17 ans, habitant en Centre-Val de Loire, pour former le premier Orchestre régional des Petites Mains Symphoniques. Qui peut postuler exactement ? Et comment postuler ?

C’est le même principe que pour l’orchestre national, qui existe depuis quelques années. Les enfants de 6 à 17 ans peuvent se présenter. Il s’agit d’envoyer une vidéo, tout est expliqué sur notre site internet. Le répertoire est libre, ce sont les enfants qui le choisissent. Ils prennent leur téléphone portable, une caméra peu importe, et nous envoient la vidéo. Quelques jours après, ils auront une réponse et un commentaire.

Que se passera-t-il ensuite ?

Tous les enfants qui se sont inscrits à ces auditions vont se rencontrer pour la première fois aux Folies Bergères à Paris, si les conditions sanitaires le permettent. Ce sera le 22, 23 et 24 mai. Une première rencontre qui s’appellera les Folies Orchestrales : tous les enfants inscrits auront l’occasion de monter sur scène.

Puis, la première académie se tiendra avec un festival, qui aura lieu du 24 juillet au 1er août à Ivoy-le-Pré, pas loin de Vierzon et de Bourges. Nous allons travailler la semaine et en parallèle il y aura ce festival, avec également une quinzaine de concerts sur le territoire.

Les Petites mains symphonique est un projet que j’ai créé il y a 15 ans. Pas loin de 9000 enfants y sont passés, dont certains sont professionnels. Mais on est surtout là pour la notion de plaisir, pouvoir pratiquer la musique orchestrale et le chœur

On parle ici de la région Centre-Val de Loire. Mais comptez-vous également créer des orchestres dans d’autres régions de France ?

Nous allons donc commencer par la région Centre, dont je suis issu. Mais pour la première fois, nous allons créer un orchestre dans chaque région de France. Nous nous laissons cinq ans pour réaliser ce projet. J’ai aussi rencontré, il n’y a pas très longtemps, Christian Estrosi, pour créer un orchestre dans la région Paca, qui est déjà bien avancé. Les choses sont en cours, il faut juste de la patience : c’est une nouvelle aventure.

On met vraiment la notion de plaisir, de convivialité, d’entraide et de solidarité au centre. Les grands aident les moyens, les moyens aident les petits. On responsabilise aussi beaucoup les enfants

Votre objectif affiché : « Faire rêver les enfants ». Les enfants ont-ils d’autant plus besoin de rêver étant donné la période compliquée que l’on traverse ?

Les dégâts sont immenses, malheureusement. On a 5% de pratique amateur en France, alors qu’on a 3800 écoles de musique. Comment se fait-il que l’on ai aussi peu de pratique amateur ? C’est pourquoi j’ai voulu créer ce projet. D’autant plus par rapport à ce que l’on vit avec cette pandémie, car faire des cours à distance est très compliqué. Avec la pratique collective, il y aura un rayon de soleil sur ce qu’il se passe, on sera là pour accueillir tous ces enfants et faire de la musique tous ensemble.

 

Par Louis-Valentin Lopez

Share This